L’isolation biosourcée : quels sont les meilleurs isolants ?

L’isolation biosourcée permet d’économiser environ 40 % de l’énergie électrique consommée dans les climatiseurs. Les études indiquent que 66% de l’énergie électrique consommée en été, sert à refroidir le bâtiment, ce qui signifie que la plus grande partie de cette énergie sert à se débarrasser de la chaleur dégagée par les murs et les plafonds, d’où l’importance de l’isolation biosourcée. Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur ce type d’isolation et quelles sont ses caractéristiques ?

L’isolation biosourcée : quelles sont ses caractéristiques ?

L’isolation biosourcée joue un rôle majeur dans la réduction de la chaleur. Nous vous présentons la liste des avantages de ce type d’isolation :

  • elle réduit le taux d’énergie électrique consommée ;
  • elle réduit l’utilisation des climatiseurs et les coûts d’entretien ;
  • elle protège les matériaux de construction des changements de température ;
  • elle protège les meubles à l’intérieur du bâtiment, et élève le niveau de confort ;
  • elle résiste aux incendies et réduit les charges de pointe ;
  • elle est connue pour être très efficace dans la protection de l’environnement.

Il convient aussi de souligner les points suivants :

  • l’utilisation de l’isolation biosourcée contribue à amoindrir l’énergie électrique, consommée par les appareils de climatisation, à des taux allant de 30 à 40% ;
  • l’isolation biosourcée permet de diminuer les fuites de chaleur à travers les murs et les toits, qui représentent environ 65 % de la charge thermique du bâtiment ;
  • cette initiative conduit à minimiser le temps de fonctionnement du compresseur qui se trouve dans les climatiseurs. Ainsi, elle contribue à l’allongement de la durée de vie des climatiseurs et à la réduction des dépenses de maintenance.

Quels sont les meilleurs isolants biosourcés ?

Certains isolants biosourcés résistent à des températures élevées, comme la laine de roche, la laine de verre et la perlite, tandis que d’autres fondent, brûlent ou émettent de la fumée à certaines températures, comme le polystyrène et polyuréthane.
Les isolations biosourcées contribuent à la réduction de la valeur des pointes de charge, ce qui se traduit par une diminution de la pression sur les unités de production et les réseaux de transport et de distribution.

Pourquoi doit-on avoir recours à des isolants biosourcés ?

Les isolants biosourcés contribuent également à la protection de l’environnement, car l’utilisation de moyens mécaniques de climatisation provoque une grande émission de gaz nocifs pour l’environnement, comme le dioxyde de carbone et les oxydes d’azote, qui sont produits par la combustion de l’énergie nécessaire au fonctionnement des climatiseurs. Ces derniers peuvent être considérablement réduits, en utilisant des isolants thermiques biosourcés .

Les meilleurs matériaux biosourcés : lesquels faut-il choisir ?

On pourrait utiliser par exemple la laine minérale, qui est disponible sous plusieurs formes, la laine de roche, qui est principalement fabriquée à partir de basalte et la laine de laitier, qui est plutôt un matériau qu’on utilise sur des surfaces en fusion.

Les fibres naturelles sont aussi considérées comme étant un matériau biosourcé ; on utilise généralement plusieurs éléments naturels dans leur fabrication, tels que le coton, la laine de mouton, le chanvre ou encore la paille. On pourrait aussi les mélanger, vous obtiendrez le meilleur des résultats.

Quels sont les conseils à suivre ?

Il est aussi conseillé d’utiliser le vermiculite, ce matériau n’est pas beaucoup usité, il est produit en dynamitant des roches. D’autres spécialistes vous conseilleront d’utiliser la mousse d’urée-formaldéhyde. Cette dernière est employée pour isoler les murs des bâtiments commerciaux et industriels. On ne s’en sert que très rarement, mais comme isolant biosourcé, elle est d’une grande efficacité.

En dernier lieu, nous pouvons aussi vous conseiller d’utiliser la mousse de ciment, qui est composée de minéraux extraits de l’eau de mer, à l’exemple de l’oxyde de magnésium. Elle est non toxique et ininflammable.

Vous Aimerez Aussi

Le polyuréthane pour l’isolation : quels sont ses différents types ?

Avoir une maison bien isolée est très important surtout pendant les saisons froides comme ...

Comment réaliser une isolation en paille ?

La méthode d’isolation en paille est l’un des moyens qui permet d’empêcher la chaleur ...

Est-ce que l’isolation des combles est possible sans pare vapeur ?

Il existe plusieurs matériaux d’isolation sur le marché qui offrent des degrés différents d’isolation ...