Quelles sont les performances de l’isolant mince ?

L’isolation est un élément très important pour le confort intérieur des maisons, c’est la seule façon de les protéger contre le froid, la pluie et l’humidité. En effet, les différents types d’isolants assurent la fonction de protection durant toute l’année et à chaque saison, ce qui fait que le choix du bon isolant doit être fait judicieusement pour garantir une protection optimale.

Il existe plusieurs modèles sur le marché français, avec un grand nombre de fabricants qui ne cessent d’innover de nouvelles solutions pour offrir le meilleur choix aux clients. L’isolant thermo-réflecteur compte parmi les produits les plus performants en matière de performances et de longévité.

Qu’est-ce qu’un isolant thermo-réflecteur ?

L’isolant thermo-réflecteur, appelé aussi isolant mince comme son nom l’indique est un isolant d’épaisseur très faible et variable, elle peut aller de quelques millimètres d’épaisseur seulement à plusieurs centimètres. Cet isolant est essentiellement fabriqué en feuilles d’aluminium pour une meilleure performance et plus de résistance aux éléments naturels. Les couches d’aluminium sont superposées les unes sur les autres avec une couche de matière isolante entre chaque feuille. Les intermédiaires isolants sont généralement de la mousse, de la ouate ou du feutre pour une meilleure absorption de l’humidité et moins d’infiltration d’eau.

C’est le principe de l’isolation multicouche qui est extrêmement performant. En utilisant l’isolant thermo-réflecteur, vous avez la capacité d’isoler vos murs, vos sols, votre toiture ou encore vos combles pour limiter les déperditions de chaleur et l’infiltration de l’humidité et du froid. L’aluminium est utilisé pour refléter les rayonnements thermiques, ceci permet de préserver la chaleur intérieure sans qu’elle n’augmente ou qu’elle ne baisse, c’est l’origine de son appellation.

Ce type d’isolant se distingue déjà par sa légèreté, sa maniabilité et la facilité de sa pose qui ne demande pas d’intervention d’un professionnel. De plus, l’isolant thermo-réflecteur est réputé pour être sans aucun risque pour la santé, cette faculté vient du fait qu’aucun produit cancérigène ne rentre dans la composition de cet isolant.

Les performances sonores et thermiques de l’isolant thermo-réflecteur

Plusieurs personnes se posent la même question par rapport à l’isolant mince et cette question concerne son utilisation. Plusieurs disent que ce type d’isolant peut être utilisé à lui seul pour obtenir des résultats plus que satisfaisants, pendant que d’autres conseillent de l’utiliser comme isolant complémentaire.

  • D’une part, le célèbre organisme britannique BM Trada Certification a confirmé dans une déclaration faite au mois d’octobre de l’année 2011, que cet isolant est conforme à la RT 2012. Il est nécessaire de signaler que la France reconnaît les résultats de cet organisme, qui a confirmé que l’isolation par un isolant thermo-réflecteur était plus de 5 fois supérieure à une isolation en laine de verre ;
  • d’une autre part, l’organisme français ADEME s’est basée sur une étude menée en 2007 par la CSTB et la CNRS pour dire que l’isolant thermo-réflecteur n’est pas aussi performant que les fabricants osent le dire. Un isolant mince de 2 cm d’épaisseur n’est pas plus performant qu’un isolant classique de 6 cm d’épaisseur, ce qui fait qu’il ne répond pas aux exigences réglementaires et ne peut donc pas être utilisé comme isolant à part entière, mais plutôt comme isolant supplémentaire.

Même ses performances thermiques et phoniques ne sont pas très élevées, à savoir de 0.1 à 1 m2/K/W qui est un chiffre relativement faible quand on le compare avec les produits des concurrents. Mais les fabricants continuent quand même à valoriser son impact considérable sur la facture d’énergie, qui est effectivement réduite de manière non négligeable par l’utilisation de ce type d’isolants qui est l’isolant mince.

Il existe aussi un élément naturel qui affecte fortement les performances des isolants thermo-réflecteurs, qui est le vent. C’est un grand point négatif de ce type d’isolants qui va être développé dans les années à venir.

Vous Aimerez Aussi

Le polyuréthane pour l’isolation : quels sont ses différents types ?

Avoir une maison bien isolée est très important surtout pendant les saisons froides comme ...

Comment réaliser une isolation thermique mince ? : quels sont les conseils à suivre ?

L’isolation thermique mince est un terme scientifique qui fait référence à la capacité de ...

La laine de verre en vrac : dans quel cas l’utiliser ?

La laine de verre représente un matériau qui est utilisé comme isolant thermique de ...