Comment choisir une pompe à chaleur air-eau ?

Vous cherchez un moyen efficace de chauffer votre logement, que ça soit pour l’air ambiant ou pour l’eau, la pompe à chaleur est un appareil efficace et durable, qui présente de nombreux avantages. La pompe à chaleur contient plusieurs types, notamment la pompe à chaleur air-eau, son mode de fonctionnement avec son utilisation, ainsi que les modèles disponibles sur le marché. Retrouvez toutes les informations nécessaires dans l’article qui suit.

En quoi consiste une pompe à chaleur air-eau ?

Une pompe à chaleur est un système économique qui permet un gain d’énergie significatif, peu importe le système pour lequel on opte, il faudra le choisir en fonction de plusieurs critères dont la région où vous habiter, car en effet, les performances de la PAC dépendent en partie du climat, et peuvent se voir grandement réduites à des températures trop basses. On vous explique comment fonctionne la pompe à chaleur air-eau, qui à l’instar de son homologue la pompe à chaleur air-air, qui extrait l’énergie de l’air extérieur pour la transformer en air chaud, va puiser dans l’énergie calorifique gratuite, qui est dans l’air extérieur pour la transformer en énergie chaude via l’eau. Ainsi, elle va assurer le chauffage aussi bien que la production d’eau chaude au sein de votre foyer.

La PAC air-eau est l’une des plus utilisées, en raison de son efficacité et de son taux de rendement, elle se compose principalement des éléments suivants, même s’il peut y avoir des variations en fonction de la pompe :

  • Un évaporateur ;
  • Un compresseur ;
  • Un condenseur ;
  • Un détenteur.

Ce dispositif est aussi bien adapté pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs, que pour chauffer les systèmes de chauffage au sol qui sont de plus en plus utilisés.

Comment installer une pompe à chaleur air-eau ?

Avant d’évoquer l’installation de ce type de pompe, on s’intéresse au principe de fonctionnement de ce système qui consiste à capter l’énergie calorifique, qui est dans l’air extérieur par une unité placée à l’extérieur, et qui est composée d’un fluide frigorigène qui se verra comprimé et évaporé avant de se condenser sous haute pression vers l’unité intérieure, faisant ainsi circuler la chaleur vers les émetteurs de chauffage et les différents points d’eau. Si ce dispositif est polyvalent et s’adapte à différents types d’habitation, reste qu’il faut prévoir un espace extérieur conséquent pour fluidifier l’installation de la pompe à chaleur air-eau, sans oublier un système pour limiter le bruit généré. Une fois ces détails étudiés, on passe à l’installation de la pompe qui ne comprend pas de travaux lourds, dans le cas où vous posséderiez déjà un système de chauffage à eau. Par contre, si vous possédez un système de chauffage électrique, il y aura lieu de procéder au changement de tous les radiateurs du logement. Pour une installation de cette envergure, il faut compter un budget de 2 000 €, qui peut facilement atteindre les 7 000 € pour les systèmes les plus sophistiqués. Ce prix peut varier en fonction du choix de l’installation, si vous avez les compétences pour faire ce type de travaux seul, ou si vous faites appel à un professionnel qui vous facturera la main-d’œuvre. Si ce coût vous fait hésiter, sachez qu’il sera rentabilisé par la réduction de votre facture électrique, sans oublier que vous pouvez vérifier votre éligibilité aux aides financières de l’état. Voici les aides qui pourraient vous être accordées pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau :

  • Ma Prime Rénov ;
  • Aides des collectivités territoriales ;
  • Aides de L’Anah ;
  • Primes Energie ;
  • Chèque énergie.

Les avantages et inconvénients de la pompe à chaleur air-eau

En choisissant la pompe à chaleur air-eau, vous avez la garantie d’avoir un système efficace et performant, tout en ayant la quiétude d’investir dans un procédé économe, et surtout écoresponsable, puisque cela signifie aussi réduire sa consommation électrique. De plus, les économies au long terme sont non-négligeables, surtout dans le cas où vous auriez bénéficié des aides de l’état pour l’installation de votre pompe, sans oublier que c’est un dispositif durable, qui peut atteindre facilement une durée de vie de 17 ans et plus si l’appareil est correctement entretenu. Le seul petit bémol, c’est que la performance peut se voir grandement diminuée durant l’hiver.

Vous Aimerez Aussi

Les avantages d’un petit poêle de masse

Si vous cherchez un système de chauffage écologique, le poêle de masse est un ...

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur eau-eau ?

Vous pensez à effectuer des changements dans votre système de chauffage, mais comme vous ...

Panne pompe à chaleur : que faire ?

La pompe à chaleur est peu utilisée en été, mais largement sollicitée en hiver. ...