Découvrez tous les modèles de pompes à chaleur à installer

Chaque année, en hiver, ce qui pèse le plus sur le budget d’un foyer, ce sont sans doute les factures de gaz ou d’électricité à cause de l’utilisation des chauffages, et l’une des questions que de plus en plus de personnes se posent, c’est de savoir comment il est possible de réduire cette dépense, en changeant ou en améliorant son système de chauffage. Saviez-vous qu’il existait un moyen de réduire cette facture de plus de 60 % ? Il s’agit de la pompe à chaleur, et dans cet article, vous allez tout savoir sur cette nouvelle manière de se réchauffer en hiver.

La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air est un système de chauffage comme un autre, à l’exception que ce dernier une fois installé vous permettra de diviser votre facture d’électricité par 3 ou 4, grâce à son rendement très intéressant, parce qu’il utilise en grande partie l’énergie et la chaleur produite par le soleil. Le principe de fonctionnement est très simple, elle contient un fluide frigorigène qui se transformera en gaz dès qu’il entre en contact avec la chaleur de l’air extérieur. En passant par le compresseur, ce gaz sera comprimé (et donc systématiquement réchauffé), puis finira par dégager cette chaleur acquise et par revenir à l’état liquide, en passant par le condensateur.

La pompe à chaleur air-eau

Contrairement à une pompe à chaleur air-air, la pompe à chaleur air-eau servira non-seulement à réchauffer l’air ambiant de votre logement, mais également l’eau de vos sanitaires, de votre cuisine, etc. Si elle est de plus en plus plébiscitée par les particuliers, c’est parce qu’elle présente de nombreux avantages, il y a entre autres :

  • Elle a un rendement très avantageux ;
  • Elle permet d’avoir des factures divisées par 3 ou 4 ;
  • Assure une chaleur stable et confortable ;
  • Elle ne dégage pas de fumées ;
  • Elle vous permettra d’avoir accès à des aides de l’état.

La pompe à chaleur sol-eau

L’une des sources de chaleur les plus importantes et les plus puissantes du monde se situe exactement sous nos pieds, à savoir, sous terre ! Et comme le principe même de la pompe à chaleur est d’aller chercher de la chaleur (et plus précisément des calories) pour la transférer et réchauffer une maison, il existe ce que l’on appelle les pompes à chaleur sol-eau. Pour ce faire, il faut savoir qu’il y a des collecteurs enterrés sous le sol à une profondeur où la température reste relativement stable (et donc sous le niveau de gel). Pour un système encore plus efficace, ou si vous avez une surface plus importante, il est plutôt conseillé d’utiliser des sondes qui peuvent aller dans une profondeur de 100 mètres.

La pompe à chaleur eau-eau

Pour installer une pompe à chaleur eau-eau, il faut faire appel à un professionnel agréé. Généralement, il faudra prévoir l’aménagement et le forage de deux puits (à une distance d’au moins 10 mètres l’un de l’autre), l’un servira à capter ou à aspirer l’eau « chaude », et l’autre à rejeter de l’eau « froide », puisque sa chaleur aura été prélevée par la pompe à chaleur.

La pompe à chaleur sur eau de mer

La pompe à chaleur sur eau de mer fonctionne sur le même principe que la pompe à chaleur eau-eau, puisque le principe est de récupérer les calories que génère la chaleur naturelle de l’eau de mer, pour la transférer et réchauffer une eau douce, grâce à ce que l’on appelle un « échangeur thermique ». Cette eau douce chauffée finira, quant à elle, son circuit pour aller vers une pompe à chaleur installée dans un foyer ou un bâtiment, ce système est déjà utilisé dans plusieurs villes françaises, telles que Marseille, Nice, ou encore la Grande Motte pour son rendement avantageux et son côté écologique et durable.

La pompe à chaleur réversible

La pompe à chaleur réversible présente des avantages que la pompe à chaleur air-air normale n’a pas. Il y a en premier lieu le fait que cette dernière serve non-seulement à extraire la chaleur de l’extérieur pour réchauffer l’intérieur d’une maison en pleine saison d’hiver, mais également d’extraire l’air chaud de l’intérieur pour rafraîchir les maisons en été, de façon écologique et durable.

La pompe à chaleur à gaz

Généralement, les pompes à chaleur fonctionnent exclusivement à l’électricité et à l’énergie solaire. Cependant, il existe bien évidemment des modèles ayant un moteur à gaz, appelés GHP. Vous l’aurez compris, la seule différence se situe au niveau de l’entraînement du compresseur, qui est fait par un moteur à combustion (gaz) au lieu d’être fait par un moteur électrique. Cependant, il faut savoir que le rendement de l’électricité reste tout de même plus intéressant, puisqu’il est de 98 % alors que celui du gaz ne dépasse même pas les 50 %.

La pompe à chaleur pour piscine

Parmi les systèmes les plus efficaces et les plus économiques pour réchauffer une piscine, il y a les pompes à chaleur. Son rendement est très intéressant, puisque pour 1 calorie d’électricité utilisée, vous aurez jusqu’à 5 calories de chaleur en contrepartie, et peut faire passer la température de l’eau de 15 à 28 degrés, en utilisant simplement la chaleur présente dans l’air ou dans le sol par exemple.

Vous Aimerez Aussi

Vaut-il la peine d’entretenir sa pompe à chaleur ?

Votre pompe à chaleur économisera de l’énergie si elle est utilisée correctement. Si le ...

Les avantages d’un petit poêle de masse

Si vous cherchez un système de chauffage écologique, le poêle de masse est un ...

Quel matériau utiliser pour protéger une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un dispositif qui permet de produire l’eau chaude sanitaire, ...