Désherber bio c’est possible ?

Le désherbage est vital pour les pelouses et les gazons. Actuellement, le désherbage biologique est à la mode. Cela inclut toutes les méthodes qui respectent l’environnement. Il vise plus spécifiquement à éliminer les mauvaises herbes du jardin.
Il utilise des désherbants naturels pour désherber bio. Ils offrent une action assez rapide, d’où leur renom. Si vous avez un jardin ou vêtes sur le point d’en posséder un, cet article va vous intéresser. Il va vous donner tous les éléments comme quoi le désherbage bio est possible et à la portée de tout le monde. Ainsi, vous allez vous familiariser avec quelques pratiques connues pour cette activité.

Le désherbage bio dans la pratique

Le désherbage reste toujours dans le débat. Il s’agit de supprimer les mauvaises herbes tout en évitant de polluer la terre et l’environnement. En clair, vous désherbez comme il faut sans l’utilisation d’herbicides nocifs. Cela permet de veiller efficacement à notre santé et aussi celle des plantes.
En effet, ces substances arrivent à détruire la couche qui recouvre les tiges et les feuilles. Celle-ci les protège des rayons ultraviolets. Par conséquent, les plantes se dessèchent. Elles finissent par mourir en quelques heures. Afin d’éviter un tel désastre, les désherbants bio font leur apparition et s’imposent sur le marché. Ils sont donc à l’heure actuelle faciles d’accès pour tout le monde.

Les désherbants bio et leur usage

Les désherbants bio se présentent sous une large variété de formats et de formulations. En outre, le consommateur dispose aussi d’un grand nombre de fabricants et de distributeurs de ces produits. Le prix de chacun de ceux-ci oscille dans une fourchette de quelques euros à 40 €. Ensuite, le coût est à ramener au m².
L’usage du désherbant bio ne s’effectue pas sur une surface. Il se pulvérise sur les plantes qui y poussent. De ce fait, il s’avère difficile de classer les produits qui vont du moins cher au plus cher. Par ailleurs, certains d’entre eux peuvent être plus efficaces que d’autres sur un tel ou te type de plantes. Cela étant, les différentes pratiques de désherbage sans recours à des produits chimiques cours seront présentées successivement.

Le désherbage traditionnel

Le désherbage transitionnel se pratique toujours, aussi bien pour les plantes cultivées en milieu urbain qu’en zones rurales. Seulement, il ne peut être effectué que pour des petites superficies comme le jardin potager ou quelques massifs de fleurs.

Le désherbage à la main

Jusqu’ici, la pratique de désherbage la plus naturelle et la plus écolo reste encore l’arrachage manuel des mauvaises herbes. Il est éventuellement possible d’utiliser un couteau pour s’attaquer à certaines racines.
Même s’il est le plus respectueux de l’environnement, vous pouvez toujours vous servir de divers outils de jardinage. Il peut s’agir du sarcloir, binette, sacrificateur ou serfouette. De ce fait, vous jardinez grâce à des produits peu coûteux qui vous classent parmi les jardiniers responsables de la planète.

L’eau bouillante

L’usage de l’eau bouillante pour un désherbage naturel reste la solution la plus simple pour vous. À cet effet, vous n’avez qu’à récupérer l’eau de cuisson déjà utilisée pour les besoins de la cuisine. L’essentiel est que celle-ci se trouve à plus de 70°C.
Vous allez la verser sur les plantes à éliminer. L’effet est immédiat, car cela va brûler à la seconde le feuillage. Toutes les jeunes vivaces vont être détruites. Ce sera aussi le cas des autres mauvaises plantes annuelles. Pour celle-ci, celles qui ont des organes de réserves souterrains importants avec des racines profondes vont encore repousser.
Le procédé ne s’applique pas à la pelouse. Par contre, elle est très utile sur les pavés, dalles et terrasses.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc figure parmi les produits naturels de désherbage. Il détruit la membrane superficielle des parties aériennes des mauvaises herbes. En tant que produit biodégradable et volatil, il n’arrive à pénétrer le sol que légèrement. Par conséquent, ces effets sont très limités sur la nature du sol. Seulement, il ne faut pas l’utiliser trop souvent pour ne pas acidifier le sol et détruire les micro-organismes.
La pulvérisation est à effectuer par temps ensoleillé. L’impact sur les feuilles des plantes indésirables est presque instantané. Toutefois, les racines ne sont que superficiellement affectées. Pour gagner plus d’efficacité, il est possible de faire plusieurs pulvérisations au cours de l’année.

Le paillage comme désherbant naturel

Le paillage est normalement d’origine végétale. Cela englobe les écorces de pin et de peuplier, le lin, le chanvre et les coques de cacao. L’origine minérale est aussi utilisée à l’instar de la pouzzolane, schiste, ardoise ou tuiles concassées. De ce fait, il arrive à répondre à vous aider avec vos mauvaises herbes.
Vous pouvez en tirer comme avantage :

  • la mise en place d’une couche opaque entre le sol et l’air pour limiter la pousse des mauvaises herbes
  • une protection parfaite pour les massifs d’arbustes et de vivaces
  • une protection pour les bacs et les jardinières
  • le paillage est plutôt durable par rapport au paillis minéral, mais doit être renouvelé tous les 2 à 3 ans
  • avec le paillis végétal, vous nourrissez en même temps le sol

Le désherbage thermique

Le désherbage thermique représente un herbicide chimique. Toutefois, il est considéré comme étant plus propre que l’herbicide chimique. En effet, il utilise le gaz. Ainsi, vous allez chauffer superficiellement les parties aériennes des mauvaises plantes et herbes. Un effleurement avec la flamme va générer un choc thermique sans appel.
Le système constitue une innovation dans le désherbage manuel. Il attire beaucoup d’adeptes, car il offre beaucoup d’avantages, lesquels sont :

  • outre l’investissement initial, la méthode devient moins coûteuse à long terme
  • certaines pratiques de désherbage s’adaptent parfaitement aux terrasses, allées et murs pour les rendre plus rapides et plus propres
  • la flamme ne fait que passer pour juste 2 secondes au maximum sur les mauvaises herbes

Le film géotextile

Le film géotextile est issu d’une matière entièrement synthétique. Il est fabriqué à partir du polypropylène, une sorte de toile en non-tissés. Il ne peut être déchiré, d’où sa résistance pour son utilisation. Il est pratique et durable. En outre, le film est écologique pour les matières biodégradables. Il s’agit du coco ou de la toile de jute.
Il est très utilisé pour la réalisation de massifs de plantes et d’arbustes. Le feutre est mis au sol sous le sable ou les graviers. Vous devez percer à l’endroit où vous souhaitez planter. De ce fait, il va anéantir la pousse de mauvaises herbes. En même temps, il va également limiter un affaissement éventuel du sol. De même, il arrive à éviter les drains par la terre et les végétaux. Cela vous donne donc de la tranquillité durant quelques années.
Certes, le prix du film géotextile est un peu élevé, uniquement au départ. Mais, vue la durée d’utilité qui vous est offerte, vous allez gagnez en économie au cours des années. La critique émane surtout du manque d’esthétisme du film. Cependant, il est disponible en plusieurs coloris. Vous pouvez donc jouer là-dessus pour égayer le paysage.

La conclusion qui s’impose

L’aperçu a permis de connaître les atouts du désherbage bio. Des inconvénients s’ils existent ont été également portés à votre connaissance. À vous de faire le choix.
Si vous figurez parmi les écolos convaincus, vous pouvez gagner avec le désherbage manuel. Ainsi, la binette reste encore le meilleur outil bio pour se débarrasser des mauvaises herbes. Cela s’effectue dans le respect total de l’environnement.

Vous Aimerez Aussi

Les meilleurs modèles de désherbeur thermique

Les désherbeurs thermiques sont sans doute les plus efficaces et les plus écologiques des ...

Acheter du CBD à Paris: Guide des meilleures boutiques et produits de qualité

Le CBD, ou cannabidiol, connaît un essor fulgurant à Paris. De plus en plus ...

Quels insectes peut-on manger ?

Parmi toutes les tendances culinaires de ces dernières années, les insectes comestibles tiennent une ...