Le récupérateur d’eau. Pourquoi ? Comment ?

L’un des meilleurs moyens pour baisser les factures d’eau dans les ménages aujourd’hui, consiste à installer un récupérateur d’eau. Ce dispositif économique et écologique sert à recueillir l’eau de pluie qui peut être utile dans de nombreuses tâches quotidiennes.

En 2016, selon le rapport des services d’eau et d’assainissement, chaque français consomme environ 150 litres d’eau. Mais seulement 10 % sont réservées à la préparation des aliments et à la boisson. 90 % sont utilisées pour les travaux d’arrosage et de lavage.

Que diriez-vous de réduire votre consommation d’eau en installant un réservoir d’eau de pluie ? Aimeriez-vous savoir davantage sur les solutions pour récupérer l’eau pluviale ? Découvrez dans cet article, pourquoi et comment utiliser un récupérateur d’eau.

Qu’est-ce qu’un réservoir d’eau de pluie ?

Le réservoir d’eau de pluie est un récipient qui permet de collecter et de stocker l’eau. Il s’agit d’un moyen économique et écologique dont on se sert pour recueillir l’eau de ruissellement du toit. Ce dispositif peut se présenter en béton, en plastique ou en matières synthétiques sous forme de cuve connectée aux gouttières grâce à des tuyaux.

Selon son utilisation, le contenant d’eau pluviale se décline en citerne ou en cuve enterrée. Voici les modèles les plus courants :

Le récupérateur à usage extérieur

Il se présente sous forme d’un grand réceptacle utile pour arroser le potager en permaculture. Vous pouvez facilement et rapidement installer ce récupérateur d’eau à même le sol à côté des gouttières sans transformer vos évacuations existantes. Toutefois, pour simplifier l’utilisation de ce récipient de stockage, vous devez le surélever. Ainsi, vous avez la capacité d’en retirer la quantité de liquide souhaitée par le bas grâce à un robinet.

Le réservoir intérieur

Comme son nom l’indique si bien, ce type de réservoir d’eau est souvent disposé à l’intérieur. Il suffit généralement de le connecter aux gouttières de la toiture. De cette façon, il permet d’alimenter le réseau domestique composé notamment de :

  • Machines à laver
  • Arrosage du jardin

La cuve enterrée

Dotée d’une grande capacité de stockage, la cuve enterrée est le plus souvent en polyéthylène ou en béton. Elle dispose d’une pompe à eau qui sert au lavage de la piscine, de la terrasse ainsi que des voitures. Son installation est discrète et peut se faire à travers un raccordement du réseau domestique. Elle est munie d’un filtre de surface qui vous permet de l’entretenir sans effort.

Il s’agit du modèle le plus onéreux de tous les récupérateurs. Pour l’installer, vous avez besoin de bien d’autres matériaux. De plus, vous devez solliciter l’aide d’un professionnel.

Vous l’aurez compris, les différents types de réservoir d’eau pluviale ont chacun un fonctionnement approprié.

Pourquoi est-il nécessaire d’utiliser un récupérateur d’eau ?

Le récupérateur d’eau pluviale est une solution pratique pour collecter et stocker de l’eau afin de la réutiliser dans plusieurs autres tâches quotidiennes. L’eau récupérée peut en effet servir au lavage comme à l’arrosage.  

 Voici les avantages et les utilisations de l’eau pluviale :

Idéal pour l’usage domestique

L’eau de pluie a l’avantage d’être douce. Certes, vous ne pouvez pas l’utiliser comme une eau potable sans effectuer des traitements au préalable. Mais, elle est idéale pour les usages domestiques tels que :

  • le lavage des mobiliers extérieurs ;
  • le lavage des voitures ;
  • la chasse d’eau.

En plus, l’eau de pluie est pratique pour le lavage du linge. Sa douceur naturelle facilite la dissolution de la lessive.

Efficace pour l’arrosage du jardin

En raison de sa faible teneur en calcaire, l’eau de pluie n’est pas nocive pour les plantes. Vous pouvez de ce fait exploiter cette ressource pour l’arrosage du jardin et du potager.

En plus, le dispositif de récupération d’eau vous offre des avantages économiques et écologiques. En voici quelques-uns :

  • Le dispositif vous permet d’avoir de l’eau gratuitement
  • Il contribue à la préservation des nappes phréatiques en réduisant l’usage d’eau potable.
  • Le dispositif vous donne la possibilité de conserver l’eau de pluie pendant les périodes de sécheresse.
  • Vous avez la possibilité d’obtenir de l’eau potable par filtration

De plus, il existe des récupérateurs d’eau qui sont très décoratifs pour le jardin.

De quelle manière choisit-on un réservoir d’eau ?

Avant d’installer un récipient de stockage d’eau, tenez compte de son volume, du matériau de construction ainsi que du type d’installation.

Type d’installation

Le type d’installation dépend de l’utilisation de l’eau de pluie, du modèle de réservoir utilisé et également de son emplacement par rapport à votre domicile. Il faut aussi tenir compte de votre région.

En général, il existe deux manières d’installer un récupérateur.

  • Installation hors-sol : elle est adaptée à un usage extérieur des eaux pluviales (lavage de voiture, arrosage du jardin, etc.) ;
  • Installation souterraine : elle est discrète. Il s’agit d’un système qui permet une utilisation plus large des eaux de pluie. Cependant, son installation est coûteuse et nécessite généralement les services d’un spécialiste.

Capacité du réservoir

Déterminer le volume d’une citerne nécessite une longue réflexion. Plusieurs paramètres sont à considérer. Voici les éléments à considérer pour déterminer le volume de votre réservoir :

  • La pluviométrie annuelle de la région 
  • La surface du toit de votre maison ;
  • L’utilisation de l’eau régénérée.

Dans les zones arides, le réservoir doit être de grandes tailles pour qu’en temps de sécheresse, le récipient de stockage représente une réserve d’eau de pluie.

Matériel de fabrication

Les principaux éléments utilisés pour fabriquer une citerne d’eau de pluie sont :

  • Béton : cuves livrées entièrement ou conçues sur le site ;
  • Polyéthylène : utilisé pour les réservoirs hors-sol.

 

Comment met-on en place un récupérateur d’eau de pluie à la maison ?

De façon simple, pour installer un système de récupération d’eau à la maison, vous devez tenir de certains aspects.

Voici 6 conseils pratiques pour mettre en place un réservoir à domicile

1. Tenez compte des matériaux de couverture

Si vous utilisez l’eau recueillie à des fins d’aménagement extérieur, la plupart des matériaux de toiture suffiront.

2. Choisissez un réservoir approprié

L’utilisation d’une vieille poubelle pour recueillir l’eau de pluie peut donner des résultats décevants.

3. Installez votre citerne en tenant compte de la sécurité

Ne placez jamais un réservoir d’eau de pluie près d’escaliers ou de structures accessibles aux enfants.

4. Posez votre réservoir sur une surface surélevée de plusieurs centimètres

Le contenant d’eau peut être posé directement sur le sol, mais il doit être surélevé. Ainsi, vous aurez plus de place pour placer un petit seau sous le robinet afin de vous servir au moment opportun.

5. Fixez les robinets et les raccords de tuyau uniquement à la main.

6. Nettoyez périodiquement les gouttières pour assurer leur propriété.

En résumé, l’installation d’un récupérateur d’eau à domicile est une solution écologique et économique que vous pouvez envisager si vous souhaitez réduire votre facture d’eau.

Vous Aimerez Aussi

Quelles sont les plantes les plus efficaces dans la phytoépuration ?

De nos jours, l’impact de la pollution est de plus en plus évident sur ...

Qu’est-ce qu’une recyclerie ? Où les trouver ?

Une recyclerie est une boutique qui récupère d’anciens objets et les valorise en leur ...

Jeter ? Recycler ? Comment bien se débarrasser de ses objets ?

 Pour bien se débarrasser de ses objets, on hésite souvent entre les jeter ou ...