Qu’est-ce qu’un commerce équitable ?

Le commerce équitable est un concept social international dont les expériences pionnières commencent à la fin des années 1940. Il vise à promouvoir des modes de production et de commercialisation responsables et durables. Il consiste à réduire au maximum les inégalités engendrées par le système de commerce classique.

Pour vous permettre d’avoir toutes les informations sur le commerce équitable, dans cet article, vous découvrirez sa définition. Ensuite, nous vous présenterons les principes qui encadrent le commerce équitable. Pour finir, nous vous présenterons les avantages du concept économique juste.

Commerce équitable, c’est quoi ?

Le commerce équitable est un modèle d’échange international qui prône le développement humain, social, économique et environnemental. C’est un concept qui consiste à réduire les inégalités du système de commerce classique. Il se veut plus juste et promeut un travail digne, respectueux de l’environnement et favorise une gestion responsable et durable des ressources naturelles.

Ce type de commerce permet de lutter contre :

  • Le cumul des richesses
  • Les catastrophes environnementales
  • Les déséquilibres des pouvoirs et des niveaux de vie
  • L’absence de transparence en ce qui les produits de consommation
  • La non-transparence des conditions de travail et de la fixation des prix.

Pour les entreprises qui adhèrent à ce concept, il s’agit d’une démarche citoyenne qui nécessite le respect des conditions de travail. Cela implique également le respect de l’environnement et de la population locale.

Le commerce équitable s’applique dans plusieurs domaines d’activité. Le concept s’applique au secteur ci-après : l’alimentation, la mode, le textile, les cosmétiques et le tourisme.

Quels sont les principes qui encadrent le commerce équitable ?

Le commerce équitable vise une économie saine qui le respecte, les droits de la classe inférieure. Il se fonde sur 5 aspects importants. Même si l’organisation mondiale du commerce équitable (WFTO) définit 10 principes, voici les facteurs clés qu’il convient de noter sont :

  • Économiques
  • Sociaux
  • Environnementaux
  • Autonomie
  • Sensibilisation

De façon pratique, le commerce équitable se focalise sur les acheteurs, les producteurs et les consommateurs.

 Les distributeurs c’est-à-dire les entreprises qui achètent les produits chez les producteurs doivent proposer un prix rentable à ces derniers. Ce faisant, ils mettront en avant la pérennité des relations commerciales. Ils doivent mettre à la disposition des producteurs des moyens de paiement favorables et contribuer activement aux projets de développement locaux. Les acheteurs doivent aussi œuvrer pour la promotion d’une démarche citoyenne auprès des consommateurs.

En ce qui concerne les producteurs, ils ont aussi une place importante dans le processus d’échange. En effet, ces acteurs de la production doivent mettre en place des systèmes transparents et démocratiques. Cela consiste à respecter les droits des ouvriers et manœuvres en leur offrant des conditions de travail acceptables. Ils doivent prendre des dispositions pour la protection de l’environnement et pour le bien-être de la population locale. Les producteurs ont également la mission d’analyser les projets afin de déterminer s’ils sont réellement bénéfiques pour la communauté.

Comment reconnaître les produits du commerce équitable sur le marché ?

Pour reconnaître les produits du commerce équitable, faites attention aux labels. Lorsqu’il s’agit des produits d’origine française, c’est le label Agriéthique qui s’applique.

Les produits les plus courants sont le café, le thé, le cacao, les bananes, la canne à sucre, le riz et le coton. Vous pouvez les reconnaître par la marque d’attestation WFTO ou BioPartenaire ou Fair for Life, qui se trouve directement sur l’emballage.

En France, la Commission nationale du Commerce équitable se charge du contrôle et de l’application des mesures équitables. Elle s’occupe également de la protection des consommateurs et des acteurs de la production.

Vous trouverez aussi des produits provenant des pays en voie de développement. Ceux-ci ont souvent les logos des labels suivants :

  • Fairtrade
  • Max Havelaar
  • SPP-Symbole des producteurs paysans

Pourquoi le commerce équitable est-il important ?

Le commerce équitable est nécessaire pour plusieurs raisons. Il a pour objectif de :

Rendre les femmes rurales autonomes

Environ 70 % des 1,3 milliard de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté et sont des femmes rurales dans les pays en développement. Ces dernières ne peuvent pas accéder aux emplois les plus rentables. On constate ainsi une restriction des droits de propriété et de l’éducation des femmes. En réalité, dans les milieux ruraux, les femmes doivent majoritairement s’occuper des enfants.

En conséquence, l’écart entre les femmes et les hommes dans les sociétés rurales se creuse.

Pour mettre fin à ces inégalités, le commerce équitable offre une stratégie éprouvée pour l’indépendance des femmes. Cela leur permet de faire ressortir leur potentiel et de retrouver le respect qu’elles méritent.

Lutter contre le changement climatique

Le changement climatique affecte plusieurs milliers de producteurs dans le monde. Par exemple, des températures plus élevées la nuit entraînent la destruction des plantations de café. Ces dernières années, cette destruction a couvert une superficie croissante de culture en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Cela entraîne des pertes de plusieurs milliards d’euros.

Le commerce équitable permet aux agriculteurs d’atténuer le changement climatique et de s’y adapter. Il leur donne l’accès à de bonnes pratiques ou à des variétés végétales plus résistantes.

Favoriser la qualité des produits

Le commerce équitable constitue également une stratégie de développement des marchés pour les petits producteurs. Les produits issus du commerce équitable ont non seulement une origine éthique, mais sont aussi soumis à un contrôle strict. Les fabricants obtiennent des encouragements, ce qui les motive à partager les meilleures pratiques. Par ailleurs, ils suivent également des formations en vue de renforcer leur capacité.

Lutter contre le travail des enfants

Dans les pays où le travail des enfants est monnaie courante, personne n’est en mesure de contrer ce phénomène avec une efficacité à cent pour cent. Cependant, le commerce équitable propose une stratégie forte et ambitieuse pour éradiquer cette pratique. Il garantit une action immédiate pour défendre les enfants une fois que des violations de la réglementation sur le travail des enfants sont signalées.

Les avantages du commerce équitable

Le commerce équitable garantit des conditions commerciales justes, le respect des droits de l’homme et du travail, mais aussi le respect de l’environnement. Il garantit un prix d’achat minimum et un complément social.

Il permet de fixer un prix d’achat minimum pour chaque produit. Ainsi, les agriculteurs  reçoivent suffisamment d’argent pour couvrir les coûts de production et peuvent mener pour une vie digne.

En outre, le commerce équitable favorise :

  • L’éducation dans les milieux ruraux
  • La réalisation des projets sociaux,
  • L’achat des équipements de transformation de la production,
  • La  construction de routes ou de puits,
  • Création d’une économique rurale saine.

Vous Aimerez Aussi

Bains de forêt, de quoi s’agit-il ?

Pratiquée depuis plus de 40 ans au Japon où elle est d’ailleurs reconnue depuis ...

Top 10 des marques de réfrigérateurs les plus fiables

Choisir et acheter des marques de réfrigérateurs les plus fiables constituent un défi pour ...

Obsolescence programmée : les meilleures marques d’électroménager

L’obsolescence programmée est un processus de conception de produits nécessitant un remplacement périodique. Suivant ...